• Origine et destinées
  • Un_ennemi_du_peuple
  • Part des CSP dans la population active
  • Stax at home
  • Plan 9 from jouy en josas
  • Jdcjdr
  • Sur la ligne de départ
  • Say cheese
  • Dés
  • Chinerussie

« mon ueshiba chez les pêcheurs | Accueil | 20 propositions : première ? »

27 avril 2009

Commentaires

cecil

Pfouou ... ca ne date pas d'hier. Les Guillermo Vilas et Jose Luis Clerc du début des 80s, l'androïde Ivan Lendl etc ... Sans parler du pensum Bjorg au tournant des 70s/80s. Le lift a une belle trentaine d'années derrière lui. Le problème de la terre battue : la balle rebondit trop haut : difficile d'être gracieux en frappant la balle au niveau de l'épaule.

La terre battue est peut-être porteuse de cette artistocratie tennistique, mais pour ce qui est de l'élégance et de la grâce du jeu, j'ai un souvenir plus magique de Wimbledon : Mc Enroe bien sûr mais aussi Stefan Edberg ou Miroslav Mecir. Je me rappelle une demi finale prodigieuse entre les deux derniers en 88.

aymeric

Évidement que le lift ne date pas d'hier mais, depuis qu'il est passé du quasi monopole suédois à l'école hispanique il écrase véritablement la surface (cf. les stats plus haut).
Il y a encore peu d'années, on pouvait voir gagner sur terre des joueurs inventifs et séduisants (de Gomez à Kuerten) et même un pur attaquant comme Sampras a pu gagner Rome.
Là, c'est cimenté cimenté et stylistiquement homogène à en mourir.

aymeric

Ah et ESPN Classic aidant, j'ai pu constater que Borg faisait du service-volée sur première balle à Wimbledon ; il savait donc se décoller un peu de la bâche, lui...

thierryl

Cela dépend comment vous utilisez le lift, Rod Laver et McEnroe savaient le jouer magnifiquement en revers.

Borg n'était pas trop ch... à regarded car ses passing shot millimétrés étaient de la qualité du jeu de précision d'une Chris Evert.
Mais bon c'est vrai Vilas et dans une moindre mesure Clerc étaient assez lourds.
Et depuis la génération espagnole récente, Roland Garros perd 10% d'audience sur France2 depuis 2 ans, pendant que Wimbledon et Flushing sont toujours aussi excitants.

Il suffirait pourtant d'arroser le terrain moins souvent et de commander une certaine qualité de balle pour relancer le jeu d'attaque sur cette surface très agréable à jouer pour les amateurs.

Pour moi ce qui manque, c'est l'envie de Federer qui semble un peu trop blasé.
Ou un joueur combattif et spectaculaire comme Connors.
Ou un joueur comme McEnroe, un pur génie quoi, une statue taoïste sur le terrain, toujours en équilibre parfait, un toucher divin et des colères de Zeus. Un tueur avec ses volées mi-court croisée, et un monteur au filet à contre-temps tel un félin. Evidemment un sens tactique dans l'échange hors pair, quelqu'un qui de plus avait le coup de patte pour placer sa balle dans les coins les plus improbables... un pur gaucher...

On pourrait aussi revenir à la taille des raquettes anciennes et voir si ces joueurs espagnols pourraient aussi facilement griffer la balle en lift avec leur prise de main favorite.

No Way, I suppose...

le passant

Enfin il ne me semble pas que Mc Enroe ait beau briller à Roland Garros. Il semble que l'herbe permette à plus de jeux différents de s'épanouir. Il est sûr qu'entre un Vilas-Borg à Roland Garros et un McEnroe-Borg à Wimbledon, je n'hésite pas une minute. Mais sauf erreur Wimbledon n'est plus diffusé en clair, non ?

le passant

Euh..je voulais dire "que Mc Enroe ait brillé..."

aymeric

Tout de même, en 1984, il n'a été qu'à une poignée de points de gagner Roland Garros.
(Tu as raison, le tennis le plus intéressant se trouve désormais sur Canal Plus hélas...)

thierryl

Ouaip le gars il a pas vu les deux premiers set de McEnroe contre Lendl en finale 1984.
Peut être un des plus grands matchs de l'histoire du tennis avec le McEnroe-Connors de la même année à l'US Open
Du genre comment prendre au rebond les premiers services d'Yvan Lendl et monter a la volée de suite pour prendre le point.

Ne pas oublier la finale à Lyon sur terre battue en couvert contre la France, en 1982, ya eu de l'opposition là... pourtant des gars très bons sur cette surface, Noah et Leconte battu en simple et en double...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)