• Origine et destinées
  • Un_ennemi_du_peuple
  • Part des CSP dans la population active
  • Stax at home
  • Plan 9 from jouy en josas
  • Jdcjdr
  • Sur la ligne de départ
  • Say cheese
  • Dés
  • Chinerussie

« from brussels with love | Accueil | nobu stowe - confusion bleue »

17 septembre 2010

Commentaires

Franpi

C'est amusant, cela fait des mois que j'appelle le monarque "Lefuneste", à cause de cette réplique régulière d'Achille Talon : "Lefuneste, vous êtes un cuistre..."
Je partage amèrement ton analyse, à ceci près, en tant que travailleur social, j'arrive pas à me dire que les milices d'intérêt de classe ont absolument remplacé la société.

aymeric

Ah mais comme je le disais, il n'y a que les soirs de pessimisme noir que je pressens l'empoigne généralisée, chacun contre tous et tous contre chacun.
Le reste du temps ça va.
A peu près.

(Ici, Lefuneste c'est le voisin forcément gênant.)

doudette

J'aime bien ce billet et son éclairage particulier et pourtant humain et humaniste :)

aymeric

Merci beaucoup. (Très flatté.)

le passant

"Le moyen terme entre l’éloge béat d’une mixité (sociale, ethnique) supposée vertueuse en soi, et l’élimination de tout ce qui dépasse d’une règle commune de plus en plus restrictive est devenu sinon impossible du moins complètement absent des débats."
Tout à fait d'accord.Pas très loin de ce genre de préoccupation : comment faire accepter aux uns que les frontières et l'identité sont des produits socio-historiques difficilement positivables et aux autres que pour les acteurs sociaux elles n'en ont pas moins une existence avec laquelle il faut faire. Avant d'être le héraut des antilibéraux de tout poil, Bourdieu avait à sa manière, tenté de tracer une voie pour sortir de ces deux positions qui se tiennent par la barbichette.

aymeric

Vue la crispation de chacun sur ses positions, leur faire accepter un peu de nuances ne va pas être aisé j'en ai peur.
Bourdieu... Bourdieu... Il faut décidément que je me mette à le relire sérieusement. (J'ai, dans cette idée, fait l'acquisition il y a quelques mois de la Distinction que je n'avais que parcouru lors de mes études.)

cdc

Passe encore pour "La Distinction", mais la théorisation rageuse qu'il a faite par la suite de ce qui ressemble plus à des anecdotes qu'à de la recherche est proprement assommante et arrogante - tous des mandarins sauf moi (évidemment). Je me permets de vous conseiller le petit livre de Jeannine Verdès-Leroux, Le Savant et la politique ; très amusant...
Pour le reste, j'apprécie beaucoup moi aussi votre phrase "Le moyen terme entre l’éloge béat...".

Denys

Relire Bourdieu ? Tu n'y penses pas : http://lapinobservateur.over-blog.com/article-charabourdieu-53593890.html

aymeric

@cdc,
Merci (pour l'appréciation et le conseil).
(Le Bourdieu que je veux relire est plutôt celui des premiers écrits.)

@Denys,
C'est vrai que parfois....
(Enfin, si je prends une page de Habermas au hasard, ça doit se valoir.)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.